Frissonnez !

Avant que ne raisonne les sempiternels chants de Noël, et alors que les coffrets et livres de fin d’année ont déjà prit place sur les tables, frissonnons un peu au coin du feu. La dernière semaine d’octobre est un moment propice aux lectures d’horreur, aux histoires peuplées de fantômes et de mystères… alors que ça soit pour rire, trembler ou juste passer un bon moment, voici une sélection qu’on se réjouit de lire ou de relire.

RIEN DE TEL QU’UN BON CLASSIQUE

Des incontournables, qu’on n’a de cesse de présenter, mais qui font toujours leur petit effet. On vous en a sélectionner trois, qui vont vous faire trembler, juste ce qu’il faut.

Jane Eyre de Charlotte Brontë

Jane est une jeune fille qui va vivre une enfance difficile, et se retrouver à travailler pour Monsieur Rochester. Dans l’immense demeure de ce dernier se cache bien des secrets, dont une de taille derrière une porte fermée à clé. Des paysages tout droit sorti de fresques gothiques, des landes battues par le vent et la pluie et un manoir qui fait froid dans le dos, Jane Eyre a toujours cette atmosphère inquiétante et réconfortante à la fois.

Contes d’Edgar Allan Poe

L’un des pionniers du roman à énigme. Un conte ou une nouvelle de Poe c’est assurément un excellent moment de lecture. On vous donne quelques références à piocher dans la bibliographie de l’auteur : Ligeia, Double assassinat dans la Rue Morgue, Le chat noir ou encore Le portrait ovale… Idéal pour avoir peur, en très peu de temps.

Le baron hanté de Sheridan Le Fanu

Une ambiance lugubre et un rythme volontairement lent, voilà ce qui attend les lecteurs de ce récit dont chaque virgule s’imprègne en nous.

Dans ce village stagne une légende sordide concernant le lac bordant la propriété reculée de la famille Mardykes. On ne comprend que beaucoup plus tard qu’il s’agit d’un meurtre par noyade d’une femme et de son enfant, dont l’auteur présumé serait le baron Jasper Mardykes. 


UNE PART DE COSY MYSTERY

Depuis quelques années il revient à la mode. Exit les Thriller sanguinolent (ils sont toujours bien présent, on vous rassure), faites places aux Cosy Mysteries ! Des romans à énigmes, dignes héritier d’Agatha Christie. Très British et toujours à l’heure pour le thé, les personnages de ces aventures ont toujours du flair.

Les détectives du Yorkshire de Julia Chapman

Un duo qui, à la base ne s’aime pas, et qui un peu par hasard va devoir faire équipe. Pour Samson et Delilah, Burncliff n’est pas simplement une petite bourgade sans histoire, bien au contraire. Crime, mystère, danger et ruse font parti intégrante de la vie des habitants. Et voir revenir un ancien habitant qui ouvre son agence de recherche, n’est pas vraiment quelque chose qui leur plait.

Déjà le sixième tome pour cette saga qui se déguste comme un scone à l’heure du thé.

mm

Qui a tué Glenn ? de Léonie Swann

Faites fonctionner votre imagination, ici ce sont les moutons et les brebis qui mènent l’enquête. Le berger George Glenn est retrouvé mort, mais personne ne semble vouloir résoudre ce mystère. C’est donc le troupeau qui va se charger de l’élucider. Miss Maple, la plus sage de toutes les brebis, va s’entourer des meilleures éléments qui broute habituellement les pâturages avec elle, lisser ses bouclettes, et découvrir le fin mot de l’histoire !

Un roman farfelu qui fait drôlement du bien.

mm

Cottage, fantômes et guet-apens d’Ann Granger

Nouvelle série pour l’autrice, déjà bien connue chez 10×18.

Lucas n’aime pas la campagne : de la boue, du fumier, des charognes et des cadavres… des cadavres vous dites ? Oh super, il ne manquait plus que ça. Et un autre, et encore un autre. Non décidemment ce n’était pas le bon moment pour revenir.


CHAIRE DE POULE !

Les enfants aiment avoir peur, autant que les grands. Depuis petit ils redemandent en boucle des histoires de loups, d’ogres et de sorcières. Et quand ils grandissent et se cachent sous les couvertures une fois l’heure du couché arrivée, pour lire à la lueur d’une lampe de poche… si quelques frissons peuvent accompagner ces moments, ce n’est pas pour leur déplaire.

Terreur à Smoke Hollow de Katherine Arden

Ollie, 11 ans, adore les livres. Alors quand elle croise une femme qui fait mine d’en jeter un dans la rivière, elle le lui chaparde et le dévore toute la nuit. Elle découvre une lugubre histoire autour de la famille Morrison. Étrangement, la ferme qu’elle visite le lendemain avec sa classe, est exactement celle où la famille Morrison est enterrée. Au retour un monstre au sourire menaçant les poursuit…

La juste dose de tout, ce qui en fait un roman palpitant!

mm

Wicca : le manoir des Sorcelage de Marie Alhinho

Que serait Halloween sans les sorcières ? Octobre et Avril, les jeunes filles de cette aventure sont des sorcières wiccanes, elles tiennent leurs pouvoirs de la nature et opte pour une magie bienveillante. Mais quand le cercle de pierres qui les protège elles et leurs familles se fait vandaliser, elles vont tout mettre en oeuvre pour qu’un esprit maléfique ne les détruise pas.

Une aventure pleine de rebondissements, sous la plume de la talentueuse Marie Alihnho.

mm

Otage de la nuit de J. A. White

Et si les pires histoires prenaient vie ? Alex en a pourtant imaginer plein, des récits d’épouvantes, et alors qu’il en a honte ce sont finalement elles qui vont lui sauver la vie. Retenu en otage par la voisine, qui se révèle être une sorcière, il va pour survivre devoir lui lire ses histoires nuit après nuit… mais il va rapidement devoir trouver un moyen de s’échapper, car son cahier arrive à sa fin.

On se croirait dans une réécriture horrifique de Shéhérazade.


Retrouvez notre sélection sur un bon de commande, étoffé, en cliquant ici. N’hésitez pas à le remplir pour le transmettre à l’OLF et faire frissonner vos lecteurs durant cette dernière semaine d’octobre.

N’oubliez pas, entre le 31 octobre et le 1er novembre, le voile entre le monde des vivants et le monde des morts est le plus fin…